lourau

N.E.R.D - In Search Of...

Toujours la même histoire… C’est toujours la même histoire. On aime un album. On s’attache aux personnages. Et puis la gloire arrive. On déteste un album. On conchie les personnages. On hésite même à réécouter ce que nous aimions auparavant. Au final, on est tous un peu Nerd. On refuse le tube sociétale, alors que c’est nous qui le faisons.

nerd
Pharell Williams était il y a quelques années un jeune plein d’espoir, plein de talent. Plus underground que les grosses productions, il flattait notre égo d’antisocial. On avait l’impression de faire partie de cette culture un peu branchée qui cherche l’originalité et qui ne s’acoquine pas avec les tubes que l’on cherche à nous faire aimer. Seulement voilà. Aujourd’hui, les tubes, c’est lui. Tout le monde le veut. Il arrange, produit, joue au designer, au mannequin… Au final, la sur-médiatisation fatigue et ses concepts s’usent vitesse grand V. Le dernier album des NERD n’est plus qu’un objet de geek. C’est donc vers le passé que je me tourne. « In search of… » En soi, c’est déjà tout un poème.

Des guitares distos, des batteries punks, des basses bien profondes à la mode 2000. Les Nerd c’est une recette basée sur le mélange des genres. Ainsi tout le monde y trouve son compte. Le but est avant tout de faire danser les gens donc l’ensemble doit être énergique. Et c’est là qu’ils sont des génies. Des morceaux comme « Truth or Dare » avec Kelys sont des perles dont on ne se lasse pas. Difficile de trouver l’équivalent dans d’autres groupes. Les couplets s’enchaînent à merveille. Dommage que toutes leurs productions ne possèdent pas cette magie. Mais que cela ne retire pas ce qu’ils ont pu créer avant le titre suprême.

On écoute :
http://www.youtube.com/watch